Mariez-vous mieux grâce à internet

on July 18 | in c0mmun0tés | by | with No Comments

Cet article est inspiré de la présentation que j’ai faite avec ma femme à l’occasion de la soirée Ignite Paris 18 : Notre Big fat Digital Wedding

Il n’aura pas échappé aux lecteurs réguliers de Boum Box qu’il était impossible d’être un lecteur régulier de Boum Box ces derniers mois. La raison principale de l’absence de nouveaux articles, c’était mon mariage. On peut fabriquer une centaine de question blocks en papier bristol, on peut écrire des articles passionnants et drôles comparant les plus grands influenceurs français à différents plats préparés Picard, mais on ne peut pas faire les deux quand on n’a que 24H dans la journée et un vrai travail. Désolé les enfants, j’ai du faire un choix.

Quoi qu’il en soit, cet événement aura été l’occasion de découvrir le monde du mariage sur internet, et c’est un truc assez formidable. Je ne parle même pas des doctimariées qu’on voit Chez le Gygy (un Tumblr curieusement beaucoup moins problématique que “Doctissimo M’a Tuer“) et qui veulent organiser un mariage sur le thème “moto et cheval” ou encore de l’incroyable Safir Flash, le Michael Bay du mariage en France. Il y a bien sûr plein de fous furieux mais même les gens normaux, au moment de se marier, deviennent insane in the brain.

Je suis bien sûr une exception, parce que je me suis impliqué dans mon mariage malgré mes attributs sexuels secondaires clairement masculins. Le premier truc que tu apprends quand tu te maries, c’est que tu entres dans un monde de femmes. Quand une femme achète une voiture, le vendeur s’adresse à son mec. Quand tu vas voir un traiteur pour ton mariage, si tu poses une question, c’est à ta fiancée qu’on répondra. Sur internet c’est pareil : le blog / forum / board Pinterest de mariage est une étape traditionnelle de définition de l’identité féminine online.

Le mariage fait partie de ces choses que le web a complètement transformé IRL. Avant, tout ce qu’on demandait à une mariée le jour J c’était d’impressionner ses trois meilleures copines en servant du foie gras et en louant une salle des fêtes pas trop moche, et au final tout se jouait à celui qui avait le plus gros portefeuille.
Aujourd’hui, impressionner ses copines n’est que le début : le vrai public du mariage, c’est la wedding community. Ca peut-être les docti-potes, ou bien ça peut-être les blogueuses influentes comme La Mariée Aux Pieds Nus. Et d’un coup vous ne vous comparez plus aux mariages de vos trois meilleures copines mais à tous les meilleurs mariage jamais mis en scène par toutes les filles les plus dingues de l’interweb.

Votre mariage a donc besoin d’un thème (les tendances 2012 : “conte de fées”, “rustique chic”, “cirque”), il faut absolument proposer à vos invités un “bar à bonbons” avec des sucreries rares servies dans des pots à confiture vintage chinés pendant deux ans et 300 paquets en tissu cousus mains avec des rubans coordonnés. Il faut un photographe pour prendre en gros plan les pailles multicolores achetées à une petite boutique Etsy trouvée sur Pinterest. Il faut un dress code pour les invités, et il faut que tout ça soit raccord avec le code couleur du mariage.

Mais attention à ne pas aller trop loin non plus : tout ça doit rester dans le bon goût dicté par les influents : Style Me Pretty, Green Wedding Shoes. Ca doit respecter le thème jusque dans la couleur des lacets des témoins, ça ne doit pas être trop “traditionnel” (comprendre “classes ouvrières ou moyennes”) mais pas trop dingue non plus (comprendre “marrant/personnel/exotique”).

Bref “Vintage-bohème chic”, c’est beau comme un filtre Instagram sur un brunch dans le XVIIIème. “Moto & Cheval”, par contre, c’est trop plouc. Se marier en baskets, c’est déjà limite, et faire un mariage gothique / gamer / Star Wars… C’est trop “bizarre”.

Je crache dans la soupe parce qu’on est sur Boum Box, mais le fait est que je me suis marié, et que j’ai kiffé trouver mon noeud papillon sur Etsy et piquer une idée pour le plan de table sur Pinterest. Avoir accès à toutes les idées du monde, ça permet de faire un mariage beaucoup plus cool que celui de nos parents, à la fois en nous inspirant et en nous décomplexant. N’écoutez pas ce que vous disent les vieux, avec internet, tout est mieux.

Parce qu’à côté de la dictature du bon goût des blogs influents, j’ai eu la chance que ma future femme découvre le formidable site américain Offbeat Bride, où on peut s’échanger des bons plans pot de confiture vintage mais aussi des tutoriaux de maquillage pour un mariage à thème zombie, où on voit des mariées homosexuelles, rondes, tatouées, avec les cheveux bleus, où on peut avoir des idées pour un mariage steampunk, ou seapunk, ou punk.

Les blogs de mariage influents n’influent que ceux qui le veulent bien, et ils sont toujours beaucoup moins relou qu’une maman qui veut vous forcer à aller à l’Eglise pour faire plaisir à mamie. La liberté de dire “je t’aime comme un petit gros aime les gâteaux” dans ses voeux, par contre, c’est une véritable avancée humaniste.

Pin It

0 Responses to Mariez-vous mieux grâce à internet

  1. jean0o says:

    best article ever…

  2. recher says:

    De plus, se marier avec une femme qui s’appelle Laureline, c’est quand même le top de la classe. C’est le genre de truc qui peut déclencher une vague d’hipstérie.

  3.     says:

    Congrats my dear.

    Un article Boumbox et la polémique est lancée : http://chezlegygy.tumblr.com/post/27561908978/tes-un-petit-malin-toi

    Also, IT’S A TRAP!

    • 2goldfish says:

      Je défendrais Chez le Gygy avec mon corps s’il le faut.

      Ey aussi : j’avais cette image d’Ackbar dans mes illustrations potentielles pour l’article:D

  4. Lila says:

    Ayant eu vent de cet article par une connaissance commune (un monsieur streaming musical, si si) et future mariée, j’ai envie de dire amen.
    Ayant envie de tout par nature, je veux des pendules anciennes et des lampions dans les arbres et des décos de table en porcelaine vintage qui me demanderaient de m’installer pendant 6 mois aux puces, me marier dans la forêt, non dans un chateau, avec un perfecto à Paris, non avec une robe meringue à la campagne, me mettre trente bijoux de cheveux et vingt deux headbands et ce avec l’absence de stress du mariage barnum-barbec de mon cousin.
    Avant, j’avais des goûts, une personnalité. Maintenant, je vais me marier, j’ai plus de budget, plus d’envie, je suis juste dans la wedding compet’. Donc je me calme, je réfléchis afin qu’internet redevienne mon pote et pas ma plus grande source de frustration.

    • 2goldfish says:

      A pôsteriori, tu te rendras compte que le plus important, c’est surtout d’inviter des gens cools, tout le reste peut mal se passer, tant que tu es bien entourée ça ira :)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

« »